Le cunnilingus : donner sa langue au chat

Le cunni, expérimenté par plus de 80% des Français, est un geste très apprécié des femmes et qui s’est imposé comme une pratique sexuelle populaire, idéal pour faire monter la chaleur. Les léchouilles sont évidemment d’une extrême jouissance pour les femmes : se faire bouffer la chatte pendant une quinzaine de minutes peut en effet leur procurer des orgasmes d’une intensité incroyable.

Mais en tant qu’homme, avez-vous un bon coup de langue ? Avez-vous une connaissance suffisante du sexe de votre femme pour lui faire un cunni dans les règles de l’art ? Si vous n’êtes pas vraiment certain de vous, ou tout simplement avouez votre ignorance totale, aucun souci on vous donne tous les conseils ! Et n’oubliez jamais que le cunni est un art qui s’apprend et se travaille par la pratique !

Le cunni : bien titiller le clito

S’il y a une difficulté dans le cunnilingus, c’est de bien viser et de bien titiller le clito. Le sexe des femmes est nettement plus complexe que celui d’un homme et certainement moins mécanique.  Situé au-dessus du sexe féminin et sous un petit capuchon, le clito peut parfois être difficilement trouvé tellement il est petit. Cependant, la nature a pensé à tout, le clitoris, quand il est stimulé par des caresses, se remplit de sang et gonfle, pouvant ainsi être ainsi être plus aisément trouvé. Notre meilleur conseil pour trouver le clito, c’est de vous fier à vos sensations. Pour cela, faites confiance à votre langue qui, très sensible, vous permettra de ressentir plus facilement le petit « bouton » qu’avec vos doigts. Si vous avez un peu de mal à trouver le clito de votre copine, ne perdez pas espoir et léchez de manière large jusqu’à sentir une petite boule un peu dure : une fois trouvée, ne la lâchez plus jusqu’à vous user les papilles !

Des léchouilles bien baveuses

Il n’y a aucune recette toute faite pour réussir de manière divine un cunni, il s’agit davantage de se fier à ses sensations. Chaque femme est différente et a sa petite préférence : certaines préféreront de vifs petits coups de langue, d’autres préféreront quant à elles des grosses léchouilles, et d’autres se faire bouffer la chatte avec entrain. Le mot d’ordre d’un bon lécheur de chatte est donc l’écoute ! Variez les plaisirs et écoutez les réactions de votre partenaire : caressez avec votre langue le clitoris de haut en bas, de manière circulaire, de gauche à droite… Bref, faites marcher votre langue et changer si votre femme commence à s’ennuyer !

Faites durer le plaisir

Quand on aime, on ne compte pas : cette phrase est aussi valable pour les cunnis ! Votre femme mettra certainement à rude épreuve votre endurance. Non seulement c’est normal, les femmes mettant en règle générale plus de temps que les hommes à atteindre l’orgasme, mais c’est également bon signe ! Une femme qui écourte un cunni, c’est que son mec lui bouffe très mal la chatte. Un cunnilingus bien fait qui fera grimper votre copine au rideau, c’est environ 15 à 20 minutes de léchouilles bien placées ! Sans entrainement régulier, les crampes seront de la partie mais pas question de perdre son rythme de croisière, au risque de réduire ses efforts et le plaisir de sa compagne à néant. Alors on fait preuve d’endurance, on réunit toute sa bonne volonté et on continue de lécher jusqu’à ce qu’elle rejoigne l’orgasme.

Multipliez les plaisirs

Si le clito est le point central du cunni, n’hésitez pas à vous aventurer aux alentours et à caresser de votre langue les parties extérieures du vagin de votre femme. Et pourquoi ne pas glisser votre langue à l’intérieur de la fente humide ? La sensation plaît aux hommes et est agréable pour la femme. Ne limitez pas le plaisir à votre langue et utilisez vos doigts pendant que vous léchez la chatte de votre femme, ça multipliera les plaisirs. Alors, prêt à boire à la fontaine ?

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *