Le fist-fucking

S’il y a bien une pratique sexuelle qu’il est normal d’appréhender, c’est le fist-fucking. Il est en effet normal d’avoir peur de se prendre un poing dans le cul. Le poing, c’est plutôt pour foutre dans la gueule, et déjà que ça fait mal, alors imaginez directement dans le rectum…

Derrière cette image sulfureuse, il y a pourtant une véritable pratique sexuelle qui peut procurer beaucoup de plaisir. Au fond tout n’est qu’histoire de formulation puisque si on vous dit « mettre avec délicatesse une main dans un vagin », c’est tout de suite plus excitant, n’est-ce pas ?  Si vous pensez que oui, alors vous êtes prêt à vous initier à fister votre partenaire. Laissez-vous donc guider dans cette pratique sexuelle hors-norme !

Entrez en douceur

N’imaginez pas entrer votre poing dans un cul ou une chatte comme dans un gant. Il vous faudra dans un premier temps glisser votre main les doigts tendus. Il faut y mettre un peu de douceur sans utiliser la force, particulièrement dans le cas d’un fisting anal. Les risques de lésion sont en effet réels. Avant de vous lancer dans le fisting, prévoyez bien du lubrifiant et n’hésitez pas à vider la bouteille… N’oubliez pas que le fisting, c’est quasiment une performance sportive !

La gymnastique du poignet

Ce n’est qu’une fois la main bien enfoncée que vous allez fermer le poing. Vous voilà en position de fist-fucking ! Laissez-vous aller à quelques mouvements de bras, quelques mouvements circulaires de votre poignet et de votre main. Pourquoi ne pas vous faire un petit plaisir avec la pratique du punchfucking consistant à faire des petits allers-retours avec votre poing. Si vous aimez tout partager avec votre partenaire, vous pouvez vous adonner à un fist-fucking mutuel. Et si votre femme est vraiment gourmande, fourrez votre second poignet dans le même trou que le premier, elle devrait  cette fois être rassasiée avec le double fisting.

Le fist-fucking : le plein de sensations

Enfoncer son poing dans une chatte est évidemment une sensation incroyable. C’est à la fois un plaisir physique, celui de pleinement sentir le corps de sa femme, mais également un plaisir psychologique, celui d’être à l’intérieur de sa femme. Avoir la main dans le vagin de sa femme est bien entendu un moment de connexion extrême. Vous sentirez le moindre mouvement de son corps, les battements de son cœur qui s’accélère au fur et à mesure que l’excitation la remplit (et votre poing). Chez la femme, le fisting c’est véritablement un abandon de soi total. Elle ressent tous les mouvements de la main dans son vagin dilaté et pourra ainsi plus facilement rejoindre l’orgasme et pourquoi pas squirter ! Toutefois, le fisting n’est pas réservé aux femmes et les hommes peuvent également apprécier de recevoir un poing dans le cul. Ceci étant notamment dû à la stimulation de la prostate lors du fist-fucking qui donne beaucoup de plaisir aux hommes.

Alors pourquoi ne pas se laisser tenter ? Pour débuter, vous pouvez demander à votre partenaire de vous fister. Ses petites mains fines rentreront plus facilement et ouvriront la voie de votre orifice anal. Si vous êtes comblé par cette nouvelle expérience, vous pourrez renouveler l’expérience tout seul dans votre coin avec le self-fisting.

(Visited 1 510 times, 1 visits today)
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *