L’orientation sexuelle : apprendre à se connaître

L’orientation sexuelle n’est en aucun cas un choix mais relève de l’attirance qui peut évoluer au fil des expériences de la vie et des rencontres ou bien rester figée tout au long de la vie. Alors qui êtes-vous : bi, hétéro ou homo ?

On parle souvent de 4 grandes orientations sexuelles : l’hétérosexualité, l’homosexualité, la bisexualité et l’asexualité qui est une absence totale d’attirance sexuelle (ce blog n’est pas fait pour eux).

L’altersexualité est considérée par certains comme une 5ème orientation sexuelle et peut être définie comme le refus de s’enfermer dans une « identité sexuelle ».

Construire son identité

L’orientation sexuelle ne relève pas uniquement des univers émotionnel et érotique, c’est également une façon de s’affirmer sur le plan personnel et sur le plan social. D’une attirance pour le sexe opposé, le même sexe ou les deux va en effet découler un rapport avec des personnes à des degrés divers.

Très rapidement, voici les grandes orientations sexuelles expliquées :

L’hétérosexualité est une attirance sexuelle pour les personnes de l’autre sexe.

L’homosexualité se traduit comme l’attirance pour les personnes du même sexe.

La bisexualité porte sur des personnes des deux sexes.

L’asexualité est davantage une absence d’envie sexuelle et l’altersexualité est un refus de porter une « étiquette sexuelle ».

Rien n’est figé

C’est à partir de l’adolescence que l’orientation sexuelle commence à se dessiner : lorsque l’entrejambe commence à nous chatouiller, les premières attirances pour les hommes ou pour les femmes s’affirment. L’orientation sexuelle qui se dessine alors peut être temporaire ou définitive.

Le caractère hétérosexuel, homosexuel ou bi va toutefois continuer à se construire au fil de la vie, notamment à travers les rencontres et les expériences de chacun. Il serait ainsi erroné de penser que l’orientation sexuelle est enfermée dans une case à tout jamais. Certaines personnes hétéro, parfois avec une vie de famille, peuvent ainsi s’autoriser quelques aventures homosexuelles ou bisexuelles.

Le dictat de la norme

En matière de sexualité, la norme n’a aucune place ; cette affirmation va bien entendu à rebours de certains cadres sociaux comme la publicité, les médias, l’image familial ou encore notre éducation. Il est important de comprendre que l’orientation sexuelle est une source d’épanouissement pour chacun et que s’enfermer dans une orientation sexuelle qui n’est pas la nôtre ne sera que source de frustration.

Toutefois, l’entourage peut parfois ne pas comprendre et ne pas respecter l’orientation sexuelles des personnes, entrainant souffrance et conflit. C’est pourquoi il existe des lieux et des associations pour discuter de ces difficultés et accompagner les personnes.

(Visited 357 times, 1 visits today)
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail