Le gangbang : faire la queue pour tirer son coup!

Le gangbang, « viol collectif » en argot américain, est dans son principe très simple : une femme (toujours consentante !) se fait tringler par plusieurs mecs sous les yeux de son compagnon. On vous a déjà parlé du bukkake, et bien c’est le même principe mais avec pénétration cette fois !

Comme souvent avec les pratiques sexuelles en groupe, le gangbang s’est popularisé avec l’industrie du film X. Toutefois, les origines ne datent pas d’hier puisque le Marquis de Sade fait déjà succéder les hommes entre les cuisses de Juliette dans son écrit Histoire de Juliette, ou les prospérités du vice.

Le plaisir du Gangbang chez la femme

Pour une femme, le plaisir de participer à un gangbang ne sera pas forcément d’atteindre un orgasme. Cette pratique est avant tout pour la femme un plaisir d’ordre psychologique et visuel : celui de voir les hommes faire la queue pour pouvoir se soulager en elle.

Les hommes pensent souvent que le gangbang est une pratique de soumission pour la femme et n’hésitent pas à l’insulter en la tringlant. « Chienne soumise », « petite pute » et « poubelle à sperme » sont ainsi autant d’appellations qui se joignent aux coups de reins. La femme est alors un objet sexuel que se refile les différents participants. Il existe toutefois un autre versant de cette pratique peu pris en compte : celui de la femme dominatrice. Cette femme est celle qui collectionne les hommes pour atteindre un plaisir physique qu’elle ne pourrait jamais atteindre avec un seul homme.

Et le compagnon dans tout ça ?

Pour certains compagnons, regarder sa femme se faire démonter par un groupe de mecs peut être un véritable plaisir. Là encore, il y a soit un rapport de soumission soit un rapport de domination. Le partenaire peut très bien se placer dans un coin de la pièce et regarder les ébats avec une position de soumission envers les autres hommes qui culbutent frénétiquement celle avec qui il partage sa vie. Il peut aussi très bien se placer dans un rapport de domination sur sa femme qu’il offre à des potes comme un vulgaire objet. Quoi qu’il en soit, participer à un gangbang en couple est un jeu sado-masochiste.

Où pratiquer le gangbang et avec qui ?

Pour participer à un gangbang, les clubs libertins et échangistes sont évidemment les lieux idéaux. Ces clubs organisent en effet des après-midi de ‘viol collectif’ consenti où les hommes seuls sont bien évidemment les bienvenus ! Pour ceux qui préfèrent avoir un public et entendre des commentaires sur leurs performances, certains clubs organisent des soirées où les plus salopes sont invitées à enchainer les queues en public.

Pour certains couples, s’adonner à un gangbang au beau milieu d’une forêt ou sur un parking désert peut augmenter l’excitation. Ces lieux ajoutent en effet un sentiment d’improvisation du gangbang et de sauvagerie dans l’exécution de celui-ci. Si de telles performances possèdent évidemment un charme indéniable, il ne faut toutefois pas oublier que de tels lieux n’offrent en aucun cas le cadre sécurisé d’un club libertin. Il faut en effet prêter attention à deux éléments : rester quelque peu discret, histoire de ne pas voir la police mettre fin aux réjouissances, et également faire attention aux nombres de participants, puisque même avec la meilleure volonté du monde, votre partenaire ne pourra pas satisfaire un nombre infini de mecs !

Enfin, Internet a donné un véritable coup de pouce à la pratique. En quelques clics, il est possible de trouver des bons plans de gangbang organisés par des libertins dans des lieux privés, un bon compromis entre le parking et le club libertin ! La prochaine fois que votre femme vous demandera de la sortir, vous saurez quoi lui proposer !

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *